La préservation des resources naturelles

L'objectif du projet est de créer des plates-formes de connaissances en libre accès dans la Corne de l'Afrique et l'Afrique de l'Est, afin de fournir aux parties prenantes des données et des informations pertinentes provenant de divers secteurs. Ces connaissances seront ensuite traduites en produits "sur mesure" pour des prises de décision et processus politiques durables au niveau local, régional, national et transnational. ->> Budget: CHF 10 millions

Notre but est d’étudier si la réduction des risques de catastrophe communautaire contribue à renforcer la résilience de communautés dans des régions qui y sont sujettes, et d'optimiser l’efficacité de l’atténuation de catastrophes. ->> Budget: CHF 24 millions

Ce projet vise à expliquer l’écart qui existe entre les rendements obtenus par les petits producteurs en Afrique sub-saharienne et les rendements potentiels des différentes cultures, puis à développer des innovations de manière participative avec ces petits producteurs pour réduire cet écart de manière durable. ->> Budget: CHF 4 millions

Ce projet vise à créer une base de connaissances pour élaborer des stratégies d’intensification durable des systèmes d'exploitation à petite échelle familiale en Afrique subsaharienne, et à mettre en œuvre et évaluer ces nouveaux systèmes de production. En outre, il est prévu d'organiser des formations et de renforcer les compétences à tous les niveaux. ->> Budget: CHF 20 millions

Le but du projet est d'évaluer et de lutter contre la propagation des plantes ligneuses envahissantes en renforçant les mesures de contrôle, et en élaborant et mettant en œuvre des mesures de prévention, de détection précoce et d'intervention rapide dans des zones jusque-là non-affectées. ->> Budget: CHF 3 millions

Le but du travail proposé est de développer des innovations acceptables d'un point de vue biophysique, institutionnel et économique pour accroître la productivité, la sécurité alimentaire, la rentabilité et la durabilité environnementale des cultures de racines et tubercules tropicales négligées. ->> Budget: CHF 4 millions

Ce projet vise à modéliser et à appliquer des approches intégrées d'utilisation des sols afin de garantir une production alimentaire durable ainsi que l'intégrité écologique. Des pratiques agroforestières fondées sur des preuves empiriques devraient être encouragées dans les paysages en mosaïque et déboisés, afin de permettre aux exploitations de petite et moyenne taille de fournir une source supplémentaire de vitamines et de micronutriments ainsi que de revenus. ->> Budget: CHF 600'000.-

Ce projet vise à produire une méthodologie standard pour le suivi à long terme des progrès du Nigéria afin d'arriver à un équilibre entre utilisation et préservation des terres. ->> Budget: 250'000.-CHF

L’objectif de ce projet est de mettre en évidence les différents services écosystémiques fournis par les pratiques agricoles communautaires liées à la conservation de la forêt en République Démocratique du Congo et au Cameroun. ->> Budget: CHF 6 millions

Comprendre comment les connaissances sont partagées, transformées, valorisées et utilisées est essentiel pour améliorer les processus de coproduction des connaissances et sert en fin de compte de base pour réagir efficacement au changement climatique. ->> Budget: CHF 750'000.-

Ce projet a pour but de permettre le développement de meilleures pratiques agronomiques de culture du manioc en République Démocratique du Congo et en Ouganda. Pour cela, des recommandations spécifiques à chaque site seront développées, fondées sur les ressources et les besoins des petits exploitants afin de combler leur manque de rendement. De plus, un cadre d’aide à la décision sera mis en place afin de transférer lesdites recommandations à grande échelle, tout en développant les compétences scientifiques au sein des systèmes de recherche nationaux. ->> Budget: CHF 7.5 millions

Ce projet vise à créer des méthodes pour évaluer et surveiller l’impact du pâturage dans les zones forestières et à développer des outils permettant aux agriculteurs et aux gardes forestiers d’évaluer l’état de leurs terres et d’appuyer la mise en œuvre de plans de pâturage durable. ->> Budget: CHF 3 millions

Ce projet a pour but d’évaluer le potentiel biophysique et socio-économique de différentes pratiques de gestion intégrée de la fertilité des sols pour augmenter le rendement des cultures de maïs, améliorer la fertilité des sols, atténuer les impacts du changement climatique et améliorer les moyens de subsistance à l’échelle locale et nationale au Kenya et en Ouganda. De plus, il permettra d’identifier les potentiels localisés d’adaptation au changement climatique de ces pratiques, par rapport aux stratégies de gestion conventionnelles, dans le cadre des scénarios climatiques futurs. ->> Budget: CHF 3 millions